Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fashion Briefing

Parce que rien ne se crée, rien ne se perd ... Et tout se transforme !

Chronique#42 - Such a nice week-end

Chronique#42 - Such a nice week-end

Nice, promenade des anglais, janvier 2017. Hôtel Westminster.

Pas forcément un truc qui me fait rêver, à priori, comme destination, Nice. J'y vais de temps en temps, pour le boulot. Voir des amis, l'été. Ça ne me fait pas trop triper.

Mais, après, il y a un contexte. MonMari avait un séminaire, qui ne l'occupait pas tout le week-end. Et là on entre dans une autre dimension. Celle qui consiste à s'extraire de son quotidien, se retrouver à deux, avoir du temps pour soi, du temps pour ne rien faire, flâner le nez en l'air. Bouquiner. Regarder l'horizon (j'en vois qui ricane, mais j'apprécie quand l'horizon est autre chose que la pile de linge qui m'observe, dès le mercredi soir, de mon couloir, et qui me dit "viens me mettre dans une machine, puis me faire sécher, puis me repasser, me plier, puis me ranger" "oui, cela va t'occuper quelques heures").

Prendre un verre en terrasse (puis un deuxième). Faire du shopping (et acheter dans les mêmes magasins que ceux que je trouve à Paris, mais c'est pas pareil. J'avais le temps, là). Retrouver son mari et diner dans un bon petit restaurant.

Allez courir le dimanche matin, le long de la plage, par 18 degrés sous le soleil ... manger sur la plage, à l'ombre d'un parasol.

Voilà, juste profiter, de chaque instant. Une petite parenthèse enchantée en plein hiver.

Je vous recommande cette recette - peu importe la ville, il y a deux ans, j'ai fait Biarritz et il a plu tout le week-end, c'était magnifique - qui ne demande finalement qu'un peu d'organisation et surtout de lâcher prise (non, je ne règlerai pas les factures ce week-end, je ne passerai pas 3 heures avec junior 2 a essayer de faire un pauvre exercice de math, et non, encore, je ne ferai pas tourner 8 machines de linge sale).

Voilà, j'étais juste bien, j'ai profité et j'espère que vous aussi, vous arrivez à vous préserver des petits moments de douceur comme celui-ci.

Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Chronique#42 - Such a nice week-end
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Fashion Briefing

Fashion Briefing c'est un concept : peut-on avoir un blog mode après 40 ans. La réponse est dans les posts ! Chronique, Briefing, mode, lifestyle et un peu de couture, tout y est ...
Voir le profil de Fashion Briefing sur le portail Overblog

Commenter cet article

Inez 16/02/2017 18:53

Such fab photos!

Inez | My Small World

Fashion Briefing 19/02/2017 10:31

Thanks a bunch

Slow Down 14/02/2017 21:49

Quel bonheur de lâcher prise et de lâcher les gamins, les contraintes, la routine le temps d'un weekend! Nice est si ensoleillée, se promener en bord de mer dans la douceur alors qu'on gèle à Paris, je ne connais pas meilleur remède pour faire le plein d'énergie !
Je te l'ai déjà dit, mais ce manteau est superbe et te vas à merveille!

Fashion Briefing 19/02/2017 10:30

Ho oui, un vrai moment de bonheur au milieu d'un mois qui n'y prétend pas particulier le t ... et merci pour le compliment ...

Marquis Paris 12/02/2017 23:33

Alors ce manteau....Ce manteau, je l'adore et il te va divinement bien. Ta façon de le porter est parfaite : il donne du peps à la silhouette et met en valeur tes belles gambettes.
Quant à Nice ou Biarritz ou la Ferté sur Mer (?), tu as raison : le point est d'échapper au quotidien parfois - euh disons - lassant et à cette gourdasse de machine à laver (c'est marrant, elle me regarde e-xac-te-ment du même oeil torve que ta pile de linge) pour s'aérer la tête.
Des baisers, ma belle Fashion Briefing !

Fashion Briefing 19/02/2017 10:32

J'ai aussi ma pile de factures qui me regardent sournoisement (#bitches)