Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fashion Briefing

Parce que rien ne se crée, rien ne se perd ... Et tout se transforme !

Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2

Cet été, lassés du brocciu, des crêpes à la farine de châtaigne et de la panzetta, nous avons décidé de changer de régime alimentaire et d’adopter la riccota, les pizza, la bresaola.

(On n’a pas pris trop de risques, non plus, comme vous pouvez le constater).

 

Nous voici donc en Sardaigne, une première pour nous ! Nous avons choisi (enfin, monsieur MonMari a choisi car, tout le monde le sait, l’organisation c’est pas mon truc - même, voire surtout -, l’organisation des vacances) la région de la Gallura, dans le nord. Notre première étape était la province de Palau, près de Port Rafaelo ; nous avons ensuite installé notre campement, en deuxième semaine, à la limite de la partie orientale, à San Teodoro, dans la région de Olbia-Tempio.

 

Semaine 1 - La Gallura

Port Rafael

Du nom de son « créateur » (le comte espagnol Rafael Neville, un amoureux de l’art en général et de la mer en particulier), ce port est le résultat d’une philosophie  «rêver et vivre»  et c’est franchement réussi. Rafael Neville a acheté, dans les années 60, une bande de terrain de 4 hectares et l’a transformé en un lieu dédié aux artistes, à la fête et la farniente. Les maisons et villas sont véritablement intégrées dans le paysage, ce qui en fait un lieu luxueux mais pas ostentatoire. La piazzetta propose quelques boutiques de bijoux et accessoires de déco ; deux restaurants occupent la majeure partie de l’espace. Une petit plage est accessible depuis la place. Une balade dans la marina vaut le coup (des escaliers tortueux ont été installés dans la roche, là encore, de manière tout à fait surprenante, mais très réussie).

Nous nous sommes baladés vers 17h, un dimanche, quasi personne. A croire que l’on était tombé dans un vide spatio-temporel. Et le bar propose des apérol spritz, un après-midi de rêve, quoi …

Les plages

23 plages bordent cette commune et, comme le dit la brochure, il y en a pour tous les goûts … nous les avons quasi toutes faites : nos préférées, incontestablement la plage dite « la piscine » (Porto Cuncatu) et la Cala Martinella. Toutes ne sont pas bondées, ce n’était pas le cas de ces deux là lorsque nous y sommes allés (mais certaines le sont très-beaucoup-énormément ….)

A éviter, à mon sens : la plage de la Saline, à proximité du camping (l’eau est trouble, comme l’eau stagnante, et sale) ; Porto Pollo et Liscia sont de belles plages pour surfer mais très très fréquentées.

La plage de la Cala Lepre propose un cadre assez sympa pour y passer la journée : il  y a un resto de plage, le Mali, qui loue également transats, sofas, etc. 95% de la plage étant privée (il y a même un ponton ou l’on peut également louer des transats … ), c’est modérément fréquenté (enfin, c’est limité au nombre de transats dispos).

Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2

La forteresse du Mont Altura et le cap d’Ours

Si la Sardaigne n’a finalement jamais fait la guerre, elle garde de nombreuses installations militaires (forteresses, garnisons), héritage de son appartenance aux ducs de Savoie, face a la France Révolutionnaire et la Corse, juste en face. Les îles de la Maddalena étaient d'ailleurs stratégiques ; il y reste donc de nombreux forts à visiter, avec autant de magnifiques points de vue.

La visite du Mont Altura se fait avec un guide uniquement, départ l’été chaque heure jusqu’à 12h15 (et en fin d’après-midi,  à compter de 16h15). La encore, continuum spatio-temporel : nous étions 6 à visiter, impeccable (nous y sommes allés à 12h15 sous 40 degrés, il est vrai). Vue grand angle qui permet de voir les falaises blanches de Bonifacio.

Le cap d’ours tire son nom de sa forme, que l’on ne devine que d’un certain angle et de loin (lorsqu’on l’a visité, nous n’avons pas du tout vu la référence à un ours). Mais peu importe, nouvelle vue imprenable sur la ville, la baie … et le Mont Altura…

 

 

 

Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2

L’archipel de la Maddalena

Nous n’avons pas visité l’île, par manque de temps.

Nous avons choisi une sortie en bateau à voiles et découvert les criques alentours, allant jusqu’à Spaggiu qui est l’île des pirates. Nous sommes allés a la rencontre des criques (je dis bien à la rencontre, et non à la recherche, car on ne peut pas les rater, face à l’amas de bateaux qui y sont « garés »). C’est un peu le périphérique aux heures de pointe ce coin. Il n'empêche, les eaux turquoises ou bleu « canard WC » comme dirait une amie, les roches sculptées par le sel et le vent, rendent le voyage inoubliable. Journée idéale pour le snorkeling …

 
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Chronique#48 - La Sardaigne (pour changer de la Corse) 1/2
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Fashion Briefing

Fashion Briefing c'est un concept : peut-on avoir un blog mode après 40 ans. La réponse est dans les posts ! Chronique, Briefing, mode, lifestyle et un peu de couture, tout y est ...
Voir le profil de Fashion Briefing sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marquis Paris 22/08/2017 10:10

Superbes photos, qui donnent bien bien envie d'y aller : je ne connais pas du tout ce coin ! C'est génial, cette idée de village pour artistes... Et en plus, il y a du Spritz ;-)
Des bisous, belle amie !

Fashion Briefing 22/08/2017 12:36

Cette semaine est encore différente ... je pense que nous reviendrons car beaucoup à découvrir !! Bises ma belle marquise