Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fashion Briefing

Parce que rien ne se crée, rien ne se perd ... Et tout se transforme !

Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)

Le Street Art

Le Street Art fait partie intégrante de Rio : de Santa Theresa au Fort de Copacabana, en passant par le boulevard Olimpico, revisité par l'artiste Kobra* dans une oeuvre de 190 mètres de long sur 15 de haut, il est partout.

J'inclus dans les curiosités à ne pas rater l'escalier délirant de l'artiste chilien Jorge Selaron ! Orné sur toute sa longueur de plus de 2000 carreaux de faïence du monde entier (120 pays très exactement), il est bordé de ... baignoires.Totalement délirant.

 

*"Ethnias", d'Eduardo Kobra, représente les communautés indigènes des cinq continents : les Mursi (Ethiopie), les Kayin (Thaïlande), les Supi (Europe), les Huli (Papouasie-Nouvelle-Guinée) et les Tapajos (Amérique).

Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)

Les Jeux Olympiques

Assister aux jeux olympiques ne faisait pas partie de mes "to do asap" (d'ailleurs, cela ne faisait pas partie de mes "to do" tout court), mais l'occasion se présentant, je n'allais pas la refuser non plus.

Une organisation de fous, quand on y pense, partout un accueil chaleureux et des brésiliens affables et serviables. Après, je ne suis pas allée toute seule dans une favela, non plus. Pas l'ombre d'un moustique (août, c'est l'hiver, donc, il y avait quand même peu de risque). Si la plupart des épreuves ne sont pas accessibles aux cariocas - car les prix restent élevés -, l'ambiance était très sympa (mais j'imagine qu'elle l'est, quel que soit l'endroit ou l'on participe aux Jeux). Les cariocas se retrouvaient, eux, sur une grande place près de l'arsenal pour assister aux épreuves devant un écran géant. Et je dois bien avouer qu'il y avait plus d'ambiance sur cette place que dans les stades.

J'ai vu la demi-finale de basket femmes (mais pas celle avec les françaises !), la finale plongeon homme 10 mètres, la finale de 4*100 mètres (dernière course d'Usain Bolt) ... et la finale de hand-ball hommes. Un moment intense. Même si on a perdu (enfin, on a gagné, mais on a pas eu la première place, donc on a un peu perdu)

Quelques morceaux choisis (club France compris).

 

 

Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)
Chronique#38 - Si tu vas à Rio (2/3)

Boire et manger à Rio

Pas eu le temps de tester tout ce qui se mange ou qui se boit, mais je retiens : la caipirinha, l'eau de coco (très bien pour se remettre d'une soirée caipirinha), la feijoada (haricots rouges, farine de manioc, chou vert et tranches d'oranges, plat parfait avant une soirée caipirinha) et ... les churrascarias où tout est à volonté et où l'ou vivrez une orgie de ribs, agneau, beuf (et franchement, après deux kilos de barbaque, je vous recommande chaudement une caipirinha).

Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada
Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada

Confeitaria Colombo et ses patisseries (que du light) - l'eau de coco - la caipirinha- des fruits (pas trop compris ce que c'était ) - viande à la churrascaria- feijoada

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Fashion Briefing

Fashion Briefing c'est un concept : peut-on avoir un blog mode après 40 ans. La réponse est dans les posts ! Chronique, Briefing, mode, lifestyle et un peu de couture, tout y est ...
Voir le profil de Fashion Briefing sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marquis Paris 06/12/2016 21:54

C'est fou, la vitalité qui émane de cette ville... Ca doit être grâce à la... caipirinha :-)
Très beau post !